Ce forum est inactif il est en ligne pour garder les données
http://rg65france.free.fr/forum2/

RG65 "ESTEREL"
http://rg65france.free.fr/forum2/viewtopic.php?f=30&t=826
Page 2 sur 3

Auteur:  PAOLO73 [ 15 Aoû 2014 11:05 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

Bjr Claudio et tous les autres.
l'utilisation de deux focs avec l'emplanture du mat complètement à l’arrière hormis l’avantage de n'avoir plus de turbulences dû au mat , ne risque que t'on pas d'avoir un déplacement de la poussée vélique transmise par le mat et d'un appui trop important sur l’arrière , sinon sur le plan de l’esthétique ce n'est pas vilain!...la forme de coque me plait bien aussi et merci de ce partage :D Paolo73

Auteur:  Gaston Dugenou [ 15 Aoû 2014 11:23 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

claudioD a écrit:
Gaston Dugenou a écrit:
Je pense que le gain de poids doit être minime avec un tableau en sifflet.



Effectivement j'ai voulu vérifier les différences des surfaces entre une coque et pont "normales" et celle de l'Esterel.
La différence, sauf erreur de calcul de ma part, (à reverifier) est de seulement 11g due essentiellement au pont plus étroit.
Pont Esterel 4.05dm²
Pont 'normal' 6.63dm²
coque Esterel 14.64dm²
Coque 'normal' 13.36dm²

Reste cependant l'avantage de ne pas mouiller le livet à la gîte, de présenter une surface verticale plane pour contraster la dérive latérale et d'avoir une coque plus raide.
Seul les essais démontreront la validité de cette approche.
Voir dessin comparatif. La partie immergée est identique :
CD


L'approche du pont étroit est intéressante.
Le frégatage permet en effet d'améliorer l'effet antidérive de la coque et la symétrie de la carène à la gite, tout en évitant les turbulences du livet de pont qui traîne dans l'eau.

Pour la rigidité, je ne pense pas que ce soit décisif sur nos bateaux tout carbone.

Un inconvénient: diminution de la raideur à la toile du fait de la perte de volume immergé sous le vent.
Cet inconvénient est très relatif: nos bateaux, très étroits, ont de toute façon une stabilité de forme réduite.

Les avantages cités sont à mon avis limités:
-antidérive: nous avons déjà une grosse surface de quille par rapport à la taille du bateau, ce petit avantage supplémentaire ne doit pas être décisif.
-symétrie: nos carènes très étroites sont déjà très symétriques à la gite (nous naviguons barre dans l'axe à 45° de gite)
-les turbulences du livet sont réelles, mais en surface, sur une zone où ça "turbule" déjà beaucoup (clapot, vaguelettes, tangage...)

De toute façon, nous sommes ici dans l'optimisation très fine (c'est ça qui est intéressant).

J'ai suivi une approche différente pour le mien: faire au plus simple et au plus léger.
Si tu es intéressé, j'ai mis un suivi de la construction ici: http://www.modelisme.com/forum/navi-voi ... -rg65.html

Tiens nous au courant sur la suite du projet.

Pour Paolo: le centre de poussée vélique dépend uniquement de l'emplacement du centre de voilure, le mat n'est qu'un support.
Le principal souci est à mon avis mécanique: réussir à avoir une bonne tension sur 2 étais, avec un pied très réduit pour le pataras, et réussir à rigidifier la coque pour transmettre l'effort du mat à la quille sans tout vriller.

Auteur:  claudioD [ 15 Aoû 2014 14:12 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

Toujours utile échanger des idées...s’est le but des forum n’es pas !
Voici un Delta Rig développé sur mon premier RG65 en 2008, le CD65 en train d'arriver sur une autre RG65 et sans faire des vagues ! + detail et un concept design le Tackton 40
CD

Fichiers joints:
d-29.jpg
d-29.jpg [ 97.35 Kio | Vu 2264 fois ]
d-17.jpg
d-17.jpg [ 70.97 Kio | Vu 2264 fois ]

Auteur:  claudioD [ 15 Aoû 2014 18:53 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

Il y a quelques années ce projet fut présenté sur le net comme nouveau concept avec mat à l’arrière, mais depuis aucune nouvelle !!!

Fichiers joints:
Tackton 40.jpg
Tackton 40.jpg [ 109.07 Kio | Vu 2250 fois ]

Auteur:  claudioD [ 16 Aoû 2014 11:08 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

Gaston Dugenou a écrit:

Les avantages cités sont à mon avis limités:
-antidérive: nous avons déjà une grosse surface de quille par rapport à la taille du bateau, ce petit avantage supplémentaire ne doit pas être décisif.
-symétrie: nos carènes très étroites sont déjà très symétriques à la gite (nous naviguons barre dans l'axe à 45° de gite)
-les turbulences du livet sont réelles, mais en surface, sur une zone où ça "turbule" déjà beaucoup (clapot, vaguelettes, tangage...)

De toute façon, nous sommes ici dans l'optimisation très fine (c'est ça qui est intéressant).

Tiens nous au courant sur la suite du projet.


Ce matin j'ai voulu me rendre compte statiquement quelle est le pourcentage de cette surface verticale qui peut contraster la dérive du bateau. (Anti-drift)
Le résultat est intéressant selon le dessin, cette surface correspond à 35% de la surface totale antidérive composée de la dérive et le safran à la gîte de 40°...
Es que cette surface peu avoir son effet ? Voir croquis.
Intéressant à noter que plus le bateau gîtera, plus les surfaces projetées de la dérive et safran diminueront, tandis que la surface verticale immergée de la coque augmentera !
Je crois que je vais vérifier quelle est la meilleure inclinaison à adopter pour cette surface pour obtenir une sorte de compromis de compensation entre surfaces qui augmentent et surfaces qui diminuent.
J’ai vu juste où je suis à coté de la plaque ?
Qu’en pensez vous ?

CD

Fichiers joints:
anti-drift.jpg
anti-drift.jpg [ 60.9 Kio | Vu 2232 fois ]

Auteur:  PAOLO73 [ 16 Aoû 2014 11:18 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

bjr Claudio bjr a tous , je trouve ce projet très intéressant et le dessin de carène me plait bien disons aussi qu'il est dans la tendance du moment...Deux focs doivent offrir l'avantage de supprimer la turbulence crée derrière le mat de la gv ,mais je pense que l'emplanture du mat a l’arrière devra avoir une bonne condition pour résister à l'effort et je me demande si cela ne provoquera pas aussi une tendance a lofer avec cet appui sur l’arrière?...es-que l'on peut se servir de ton plan pour copier ce projet , je te cacherai pas que je suis plutôt un adepte du gréement traditionnel voir même d'une gv à fourreau qui annule un peu cet effet de turbulence du mat , je vais essayer de joindre une photo de l'essai sur un classe 10 mais tout fait possible pour un RG

Auteur:  claudioD [ 16 Aoû 2014 12:21 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

Bonjour Paolo, cela me fait plaisir.
La "tendance", si existe, n'est pas pour les mêmes raisons !
Ici un petit film de 2010 avec comme skipper mon petit-fils de 8 ans et son cadeaux de Noël de Papi...
La première fois qu’il tenait une Radiocommande dans les mains
L'écoute de foc était bloquée pour faire seulement du près serré.
Il s'agit bien d'un RG65, ou mieux du CD65, que j'avais dessiné en 2007.
Un seul grand foc et pas des problèmes de tenue du mât.
Je suppose qu’avec deux focs il n'y aurait pas une grande différence, mais il faut l'essayer avant de prononcer !
L’important est de faire en sorte que le CV global tombe sur la verticale passant par le premier quart de la corde de dérive.
Le poids du gréement peut toujours être compensé par la position de la batterie.
CD


http://youtu.be/JHYk4iL0pVE?list=UU7lao ... 0owTn2uXjA

Auteur:  Gaston Dugenou [ 16 Aoû 2014 21:55 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

claudioD a écrit:
Gaston Dugenou a écrit:

Les avantages cités sont à mon avis limités:
-antidérive: nous avons déjà une grosse surface de quille par rapport à la taille du bateau, ce petit avantage supplémentaire ne doit pas être décisif.
-symétrie: nos carènes très étroites sont déjà très symétriques à la gite (nous naviguons barre dans l'axe à 45° de gite)
-les turbulences du livet sont réelles, mais en surface, sur une zone où ça "turbule" déjà beaucoup (clapot, vaguelettes, tangage...)

De toute façon, nous sommes ici dans l'optimisation très fine (c'est ça qui est intéressant).

Tiens nous au courant sur la suite du projet.


Ce matin j'ai voulu me rendre compte statiquement quelle est le pourcentage de cette surface verticale qui peut contraster la dérive du bateau. (Anti-drift)
Le résultat est intéressant selon le dessin, cette surface correspond à 35% de la surface totale antidérive composée de la dérive et le safran à la gîte de 40°...
Es que cette surface peu avoir son effet ? Voir croquis.
Intéressant à noter que plus le bateau gîtera, plus les surfaces projetées de la dérive et safran diminueront, tandis que la surface verticale immergée de la coque augmentera !
Je crois que je vais vérifier quelle est la meilleure inclinaison à adopter pour cette surface pour obtenir une sorte de compromis de compensation entre surfaces qui augmentent et surfaces qui diminuent.
J’ai vu juste où je suis à coté de la plaque ?
Qu’en pensez vous ?

CD


Je me suis mal exprimé:
je voulais dire que nos RG ont une énorme surface antidérive, et qu'à mon avis, il ne sert à rien d'en ajouter, ils dérivent très peu, même très gités.
Mais peut être qu'un petit plus peut être bénéfique?

Un autre avantage du pont étroit m'est revenu à l'esprit: diminution du fardage à la gite.

Pour Paolo: le problème de la voile à fourreau, c'est que la surface du fourreau est comptabilisée par la jauge.
De plus, pour être vraiment performant, le fourreau doit pivoter pour que l'extrados de la voile vienne s'aligner avec la face sous le vent du mat (système de lattes forcées utilisé en planche à voile, irréalisable sur nos bateaux car ne pivoterait pas au virement de bord).

Auteur:  claudioD [ 17 Aoû 2014 11:08 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

Ce matin j'ai repris un vieux dessin fait pour le Footy du couple maîtresse pour comparer des formes typiques d’une coque.
A noter les largeurs à la flottaison et les tirants d’eau immergés.
Le périmètre immergé étant le même, je suppose que la surface mouillé devrais être similaire sauf celle avec le TE de 25mm.

CD

Image

Auteur:  claudioD [ 25 Aoû 2014 12:45 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

Sur la base du post précèdent j'ai voulu vérifier la possibilité de diminuer la largeur à la flottaison en gardant la même superficie immergée de la section maîtresse.
Le but initial est le même, celui de diminuer le poids de la construction de la coque.
Voici un dessin comme exemple sur une possible évolution des formes qui n’est pas à l’échelle nécessaire pour un RG65 :
ClaudioD

Fichiers joints:
forme-3.jpg
forme-3.jpg [ 152.12 Kio | Vu 2103 fois ]

Auteur:  claudioD [ 25 Aoû 2014 16:55 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

Sur cette lancée j'ai dessiné un RG65 étroit et profond 42mm contre 36mm du NDC avec un déplacement de 1kg et un CP de 0.54...
Selon mes sources, le plus etroit des RG65 a 100mm à la flottaison contre les 84mm de celui-ci.
Faudra t’il craindre un creux trop important de la vague latérale avec vent de poupe ?
L'énergie dépensée pour creuser la vague est une énergie en moins pour créer de la vitesse !
Les deux type de servos peuvent prendre place !
CD

Fichiers joints:
Narrow-1.jpg
Narrow-1.jpg [ 234.65 Kio | Vu 2092 fois ]

Auteur:  bece [ 25 Aoû 2014 22:05 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

il y a des RG bien plus fin que cela
un fais 40 mm de mémoire ...

Auteur:  claudioD [ 25 Aoû 2014 22:58 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

Intéressant et avec quel TE et quel déplacement ?
CD

Auteur:  Gaston Dugenou [ 26 Aoû 2014 18:00 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

Une carène très étroite a ses limites: il faut réussir à caser le volume, ce qui impose d'avoir une carène très creuse et "bananée".
Pas gênant par petit temps, mais dès que le bateau accélère, il va tirer de l'eau et creuser sa vague d'étrave, alors qu'une carène tendue va remuer beaucoup moins d'eau et continuer à accélérer.

La solution serait de diminuer le volume de la carène, donc le poids du bateau, donc le poids du lest, ce qui va poser un problème de stabilité, donc de puissance!

Inversement, une carène très large aura une surface mouillée importante et des lignes d'eau asymétriques à la gite.

Nous sommes rapidement coincés entre tous ces compromis, ce qui fait que si on veut un bateau qui avance à peu près dans toutes les conditions de vent, on arrive finalement à des bateaux qui sont assez proches.

Auteur:  FRA54 [ 26 Aoû 2014 20:38 ]
Sujet du message:  Re: RG65 "ESTEREL"

J'attends de voir sur l'eau 8)
pour l'instant,
l'argon est très bien,
Le missile aussi,
le petit nuage et l'elfe: idem,
Le pocket rocket: tout pareil,
L'ice est typé baston
le viper fish: pétole,
Le goth: faudra voir

Page 2 sur 3 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/