Ce forum est inactif il est en ligne pour garder les données

veuillez vous réinscrire sur le nouveau forum http://rg65.fr
Nous sommes le 28 Oct 2021 22:47

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 74 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

entré ou non dans l'irsa
Le sondage s’est terminé le 24 Juin 2016 20:57
accepter l'entrée à l'irsa et devenir une classe internationale la classe sera donc régit par l'irsa sur les organisations et les règles de jauge et seul les fédérations affiliées à l'irsa c'est à dire la ffv pour la France sera reconnue au niveau international 48%  48%  [ 10 ]
rejeter la proposition de l'irsa et rester avec nos règles et notre fonctionnement et continuer a établir notre calendrier et nos organisations 52%  52%  [ 11 ]
Nombre total de votes : 21
Auteur Message
MessagePosté: 08 Juin 2016 13:17 
Hors ligne
Contre amiral
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mai 2011 12:57
Messages: 979
Localisation: Vendée
C'est bien compliqué tout çà.

Quels seraient les changements avec l'affiliation ?
- on devrait faire des régates FFV RG65 ? donc cotisé à une licence FFV, avoir des arbitres FFV.... ?

Je sais qu'aujourd'hui j'ai du mal à motiver les collègues pour se fédérer, faire vivre une section voile et organiser une régate RG65 France.
Si demain, je dois le faire avec le cadre FFV, je vais me retrouver tout seul et on continuera à faire nos régates dans notre coin.

Il faudrait nous exposer quels vont être les évolutions.

_________________
Stéphane GIBAUD - FRA 285
Blog Perso : http://sgi-rc.blogspot.fr/
Asso Vendée Modélisme Naval : https://vendee-modelisme-naval.blogspot.com/


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Juin 2016 13:42 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2007 08:08
Messages: 2036
Localisation: Saint Georges de Didonne
exact si ca rentre la RG65ica sera dépendante l'irsa et devra organisé avec les aides et les contraintes de l'irsa donc le représentant de la france deviendra la FFV d'un point de vue local le classement RG65 france pourra perdurer pour les régates non FFV mais pour les événements internationaux seul le classement FFV pourra être pris en compte et seul les affiliés FFV pourront y participer il faudra aussi former une assoc au niveau de la France pour être représenter à la ffv par contre on obtiendra un championnat de france organiser sous l'égide de la FFV avec des juges jaugeurs etc

@ntoine

_________________
WEDGE from VAM sails
la vrc selon @ntoine
Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends. Nelson Mandela


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Juin 2016 14:30 
Hors ligne
Vice amiral
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Jan 2008 11:04
Messages: 1041
Localisation: la seyne sur mer
bonjour,
Citation:
par contre on obtiendra un championnat de france organiser sous l'égide de la FFV avec des juges jaugeurs etc

d'où ma question posté plus haut:
[quote]2) Pour organiser un national ( ou championnat) le club organisateur devra t il se conformer au cahier des charge de la FFV ou continuer à faire comme la trés bien fait cette année le club de Montville et l'an dernier le CE à Lery poses?


ayant déjà organisé la première coupe de france IOM et un championnat de france IOM , je sais ce que cela implique au minimum:
3 juges au comité de course
3 au jury
1 jaugeur
et tout cela , nourri et logé par l'organisateur.
Je ne pense pas que le club de montville, cette année, aurait pu, cette année, supporté cette dépense.

gilbert

_________________
Cordialement
Gilbert
http://www.dg-voiles.com/
Inventeur/Fabriquant /Distributeur de Skinno


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Juin 2016 15:45 
Hors ligne
Capitaine de corvette

Inscription: 16 Nov 2011 21:19
Messages: 199
Hello
Propos d'anciens combatants, mais au début du MM, la volonté commune était de se démarquer de toute instance fédérale(FFMN, FFV, et autre UFOLEP), tant au niveau des coûts pour la licence que pour les organisations de régates.Ca n'a pas trop mal fonctionné, en dehors du fait que l'on ne peut pas baptiser les épreuves nationale du titre de "Championat", mais BOF!!!! et tant pis pour l'égo de certains.
D'ou les régles simplifiées, tant pour l'organisation, que pour la navigation.
Quand on pense que certains clubs ne peuvent pas toujours se permettre d'offrir un sandwich aux bénévoles, rajouter 7 bouches supplémentaires, plus l'hébergement (avec ou sans bobone)!!!!
Ayant été president de club sportif pendant plus d'une décenie, je peux vous garantir que pour le paiement des adhésions, licences autres joyeusetés, les fédés sont trés fortes pour réclamer des sous, mais quand il s'agit de mettre la main au porte-monnaie, c'est une autre chanson.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Juin 2016 19:29 
Hors ligne
Moussaillon

Inscription: 12 Jan 2016 20:42
Messages: 6
Bonsoir

La pratique de la Voile Radiocommandée est reconnue à l'ISAF, donc la question posée porte simplement sur le devenir de la classe RG 65 et son développement international.
Trois interrogations sont sous-jacente à cette question importante :
- La première : Le RG65 est' il un support de la pratique de la voile ? Si oui cela implique la mise en conformité des règles avec les normes de l'ISAF régissant tous les autres supports de notre beau sport (Habitables, Dériveurs, IOM, M, 10R, etc...)
- La seconde : Peut on régater sans règles ? Dans la négative, le recours à l'utilisation des R.C.V. est immédiat sous peine d'anarchie, de plus elles sont mises à jour tous les deux ans.
- La dernière : La pérennité de notre support est elle lié à sa reconnaissance comme classe internationale ? La disparition de classe sans statut
en est la preuve

La question posée ne porte pas sur la gestion des régates de club car la liberté des organisateurs restera pleine et entière, comme aujourd'hui (réponse aux question 1&2 de FRA11). Seuls les clubs qui accueilleront de grandes manifestations portant un titre sous licence (championnat de France, Europe ou Mondial) devront supporter les contraintes du cahier des charges soit de la FFV ou de l'IRSAF (réponse à la question 2 de FRA11, si le national porte le titre de Championnat de France).

Pour le commentaire “accepter l'entrée à l'irsa et devenir une classe internationale la classe sera donc régit par l'irsa sur les organisations et les règles de jauge “ Les amateurs de Voile Radiocommandée qui sont souvent à la fois architectes, constructeurs et maîtres voiliers de leurs bateaux seront toujours consultés sur les règles de classe, comme actuellement mais dans un cadre structuré, par le biais de leurs représentants.

Pour le commentaire “rejeter la proposition de l'irsa et rester avec nos règles et notre fonctionnement et continuer a établir notre calendrier et nos organisations“Les règles ont évoluées depuis le départ, elles le feront encore, l'adhésion n'implique pas l'abandon du pouvoir de gestion de ces textes ni celui des calendrier qui ne seront pas impactés car les dates des grandes manifestations sont proposées par les club organisateurs avant soumission à l'IRSA

Laurent Gerbeaud FRA71


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Juin 2016 19:33 
Hors ligne
Lieutenant de vaisseau

Inscription: 18 Juin 2012 08:45
Messages: 100
Comme le dit Gilbert, c'est Le point important en France. Etre représenté à l'IRSA, c'est tout bon, oublions les trucs d'avocats d'il y a 30 ans.

Par contre reste si vous voulez affiliation à la FFV, donc cotisation et contraintes. Sachez qu'il n'y en a pas autant que ça, personne n'oblige à faire un champ de France, l'association peut faire quasiment tout, par exemple à partir ou l'asso gère ses classements, personne n'empêche de faire que des grades 5C FFV, mais qui soient au niveau de l'association qualifiées du niveau que vous voulez en interne, du coup une grade 5C peut-être en interne considérée comme une Nationale et sans la lourdeur de la FFV. Une grade 5C FFV n'a que très peu de contraintes. Et avoir un arbitre de club, ça peut aller et se former n'est jamais mauvais.
Du coup nous aurions aussi un clt et des régates internationales sous l'égide de l'IRSA, (ce n'est pas l'IRSA qui plombe l'inscription, mais les attentes des skippers)

_________________
Patrice Montero
0506881B
SN Bandol


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Juin 2016 21:07 
Hors ligne
Contre amiral
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Nov 2014 14:15
Messages: 530
Localisation: Octeville
Je doute que beaucoup de skippers de RG65 sache a quoi sert l'IRSA.
Je pense qu'il serait bon d'expliquer simplement a quoi elle sert. Perso j'ai une vague idée, mais je n'en suis pas capable.

Si vous faites le raccourci IRSA => FFV => Licences + adhésion club FFV, je pense connaitre le résultat du sondage.

_________________
N° de voile FRA(3)40
Éleveur de Fantômes
Club: http://miniflotte-flamanvillaise.over-blog.com/


Dernière édition par Tof le 09 Juin 2016 06:25, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Juin 2016 05:35 
Hors ligne
Capitaine de vaisseau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2012 14:17
Messages: 251
bonjour antoine
on en a parlé longuement we ! je aide pour ! car,a plus ou moins long terme c'est la mort ...
effectivement une licence a un coup , peut être travailler avec la ffv pour aménager ce cout ?
il n'y a pas que des inconvénients (arbitres, organisations de l'euro ?)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Juin 2016 06:44 
Hors ligne
Moussaillon

Inscription: 12 Jan 2016 20:42
Messages: 6
Christophe tu as raison, voici la présentation de IRSA directement issue de son site

IRSA est l'organisation de la voile radio dans le monde entier en tant que membre affilié de la World Sailing. IRSA est dédié à la mise en valeur des classes de voile radio mondiale, actuelles et émergentes, à travers la promotion et le développement de règles de classe cohérente, les méthodes de mesure, les règles de course de yachting de radio, et des conseils dans la gestion de grands événements de course.

Les principales activités de IRSA comprennent:
• Désigne et examine les classes de radio comme internationale, reconnue, ou Classic.
• Approuve ou délègue l’approbation des championnats du Monde et continentaux des classes IRSA désignés.
• Administrer les classes M, 10R, et A, y compris la gestion de leurs règles de classe.
• Coordonne et soumet des modifications à l'annexe E de la RCV.
• Donne ou approuve les interprétations des règles de course qui ont trait à la voile de radio, y compris la publication de la radio navigation Case Book.
• Donne ou approuve les interprétations de l'équipement et de mesure des règles qui se rapportent à la voile radio.
• Donne ou approuve les interprétations des règles de classe de VRC.
• Donne ou approuve des normes et des modèles pour les avis de course et les instructions de course.
• Donne ou approuve des règles et des lignes directrices pour les événements (euro et mondial) : la gestion des événements, événement notation, et l'arbitrage des régates en flotte.
• Donne ou approuve les règles et lignes directrices sur les questions techniques: interprétations, questions et réponses, et la jauge.
• Surveiller la qualité des événements mondiaux et continentaux (euro, etc…) des classes IRSA désignés, en accordant une attention particulière aux règles respect et à la gestion de l'événement.
• Distribue et diffuse des informations sur la voile radio internationale.

Dans toutes ces activités, IRSA promeut la voile radio internationale, consulte et assure la liaison avec ses adhérents (DNMs et ICAs) et World Sailing, et assure ses procédures et structures internes sont efficaces, efficients, transparents en fonctionnement, et adaptés aux objectifs.


Vous constaterez que ses prérogatives n’impliquent aucune contrainte pour l’organisation des régates locales nationales. Son rôle est essentiellement “la mise en valeur des classes à travers la promotion et le développement de règles de classe cohérente, les méthodes de mesure, les règles de course de VRC“.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Juin 2016 07:42 
Hors ligne
Capitaine de corvette

Inscription: 17 Sep 2012 20:01
Messages: 184
Localisation: Brou-sur-Chantereine (77) et Strasbourg(67)
Je reconnais que l'IRSA a bien évolué depuis quelques temps sous l'impulsion de quelques coureurs renommés ou non, et que les choses bougent vraiment.
Suite à ce renouveau, Daniel étant jaugeur national avait été approché par Graham, en charge à l'IRSA du dossier "RG65". Faute de temps et d'une maîtrise suffisante de l'anglais, il n'a pas pu aider.

Clairement, une reconnaissance de la classe apporterai un démenti des instances à ceux qui considèrent le RG comme un gentil joujou. Hélas, bien souvent même les classes internationales, le restent au yeux d'autres skippers, clubs, et plus grave même d'arbitres...

Pour "contraignante" que soit l'organisation d'un événement d'envergure, comme le disait Patrice, le nom et la cotation d'une épreuve reste au choix de l'organisateur. La fédé (et donc l'IRSA) n'impose de lourds prérequis que pour les événements de type chpt nationaux ou internationaux...
L'european master de léry-pose qui pour la communauté RG65 avait valeur de chpt d’Europe, n'était "qu'une grade 5A" aux yeux de la fédé. Gilles et Michel ont assuré le CC et les arbitrages sans trop de difficulté il me semble (a vérifier auprès d'eux).
Autre exemple : En M tous les ans il y "l'European Grand Prix" ou "l'Euro-Breizh Regatta". Certes ce sont des grades 4 mais si ils le veulent, demain ils les passent en 5C où comme le précisait Patrice la seule obligation est d'avoir un arbitre de club ou un arbitre qualifié Comité de course VRC...

De ce que j'ai pu comprendre des diverses discussions de ponton auxquelles j'ai assisté/participé ce sont plus les questions sous-jacentes liées à une affiliation IRSA qui provoquent le débat ou des craintes :
- implique-t-elle a terme une asso nationale de classe ou la forme actuelle suffit-elle ?
- ladite asso doit-elle être obligatoirement affiliée à sa fédé? (et pour quel coût?)
- quels soutiens les organisateurs de régates auront ils en fonctions des régates organisées ?
- quels bénéfices autres pour les coureurs ?
etc...

personnellement je connais quelques réponses et invite ceux qui en connaissent d'autres à les ajouter :
Une assurance fédérale qui couvre les coureurs et les organisateurs
Accès aux formations d'arbitrage, de mesureur, etc
Assurance d'avoir aux manettes de la régate une personne sensé connaitre/ les procédures de départ, rappels, annulation, résultats/classement etc... (non pas que des personnes non estampillées arbitre ne sache pas faire attention ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit)
Selon les ligues : soutien financier des clubs voire des coureurs (prise en charge des frais d’inscription a certaines régates, dans ma ligue y'a plus que les jeunes qui y ont droit...), soutien logistique (prèt d'une secu ou autre) ou dotation des coureurs (symbolique pour moi : un polo par an, mais quand même ca fait plaize)...

Je comprends les craintes des petites structure ou de celles qui viennent juste de naître, mais une affiliation peut aussi leur apporter plus de poids auprès des institutionnels locaux (subventions/ soutien logistique par les communes départements et régions) je pense plus particulièrement à Montville dans le cas présent...

Je comprends aussi les craintes des skippers quant à l'ambiance de la classe et la peur de la dérive "compétionnoniste"...
A ceux-là je réponds simplement que l'ambiance d'une classe, ce sont ses membres qui la font !

J'ai vu, en tant que jury stagiaire lors d'un CF interserie, le représentant de la classe Open 5.00 (ou y'a du niveau et ou ca s'arsouille bien comme il faut sur l'eau), organiser "son briefing" avec tous les skippers de sa classe apres le brief d'ouverture. En substance : "bon les gars on va être clair : j'veux pas un protest même avec un bateau d'une autre série ! on réglera ca au bar comme on le fait d'habitude quand on coure entre nous...", je parle même pas de l'ambiance à terre le soir où ils embrigadent des officiels... et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres...

A nous de savoir prendre le bon de ce que cela peut apporter, nous accommoder et jongler avec les quelques contraintes et savoir garder notre identité, notre ambiance, notre ouverture envers les newbee

Voilà...

_________________
FRA 153
Vive le Dragon Force LIBRE et LIBERE (un RG65 quoi...)
ET GROS BIG UP AUX MMISTES OUVERTS D ESPRITS


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Juin 2016 09:28 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2007 08:08
Messages: 2036
Localisation: Saint Georges de Didonne
Yannick président patrice vice président ou président du vice au choix

_________________
WEDGE from VAM sails
la vrc selon @ntoine
Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends. Nelson Mandela


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Juin 2016 10:59 
Hors ligne
Lieutenant de vaisseau

Inscription: 18 Juin 2012 08:45
Messages: 100
Que dalle !!!
Antoine Président et Yannick vice président... :)
Moi je regarde

_________________
Patrice Montero
0506881B
SN Bandol


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Juin 2016 11:06 
Hors ligne
Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2007 08:08
Messages: 2036
Localisation: Saint Georges de Didonne
Pas le temps vais avoir des couches à changer

@ntoine

_________________
WEDGE from VAM sails
la vrc selon @ntoine
Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends. Nelson Mandela


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Juin 2016 11:21 
Hors ligne
Lieutenant de vaisseau

Inscription: 18 Juin 2012 08:45
Messages: 100
Si, Si, au vote c'est toi qui gagne...

_________________
Patrice Montero
0506881B
SN Bandol


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Juin 2016 14:13 
Hors ligne
Capitaine de corvette
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2014 17:06
Messages: 205
Localisation: Argenteuil 95
Pour moi c'est un véritable ultimatum car le délai est très très rapide...cela dit je suis partant pour qu'il y ai un peu de structure pour cette classe qui est promise à un bel avenir et qui peut clairement amener du monde dans la VRC (plus on est de fous plus on rigole) . ce que je ne comprends vraiment pas c'est le lien IRSA FFV, doit on absolument être affilié FFV? Cela impose en tout cas certainement une personne morale nationale et créer une association rg65 j'ai toujours dit un Antoine que j'étais d'accord et plus si affinité.
En tout cas j'ai arrêté la VRC en 1999 après 3 ans de M et j'ai arrêté pour les couches mais aussi parceque le milieu était intolérant aux nouveaux (je passe les noms d'oiseaux) . De retour avec le RG65 j'ai trouvé un truc très dépaysant avec des gens qui ne se prennent pas la tête et qui veulent s'amuser, maintenant j'ai un peu peur que structurer veuille dire tuer cette bonhommie ...
Il nous manque une explication plus claire de comment cela pourrai fonctionner avec l'IRSA et une association locale, moyennant cette assurance je suis partant pour y jouer un rôle


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 74 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com